Coffrage en placoplatre autour du conduit Poujoulat

coffrage placoplatre poujoulat

Une fois le conduit poujoulat installé, il faut le coffrer

Il n’y a plus qu’à installer les rails, tout mettre d’aplomb.

Attention il y a une distance réglementaire de sécurité à respecter autour du conduit poujoulat.

Une fois les rail mis en place, il faut placer la laine de roche (plus résistante au feu) et faire en sorte qu’elle ne bouge pas et retombe sur le conduit Poujoulat.

là, je vous avoue que c’est le système « débrouille »…. En effet , j’ai récupéré toutes les chutes de rails, cornières assez longues et les ai fixés de façon à empêcher la chute de la laine de roche à l’intérieur du coffrage

Avec un peu d’imagination, on y arrive, n’hésitez pas cliquer sur les photos pour plus de détails.

Retrouvez toutes les images et bien plus encore sur ma galerie photos sur http://sc2a.eu/amenagement-comble/galerie-photos/


12 réflexions sur “Coffrage en placoplatre autour du conduit Poujoulat

  • 2 juillet 2010 à 7 h 50 min
    Permalien

    Bonjour, je suis dans (a peu près ) la meme configuration que vous. Avez vous prévu des ventilations sur votre habillage ? Quelle est la matiere blanche autour de votre conduit qui traverse le plancher ? Comment avez vous isolé au niveau des combles ? Merci d’avance!

    Répondre
    • 3 juillet 2010 à 8 h 00 min
      Permalien

      Bonjour, merci pour votre commentaire, oui il est prévu une grille d’aération en bas de l’habillage ( non posée sur les photos) le haut étant ouvert, la « matière blanche est un isolant anti-propagation de chaleur une laine à base de céramique, je crois (c’est un ami spécialiste de la pose de conduit qui me l’a fournie) une chose est sure, lisez attentivement et respectez srupuleusement le DTU 24.1 : Travaux de fumisterie. car sinon vous ne serez pas couvert pas l’assurance en cas d’incendie.
      Dans les combles isolation laine de verre (ca gratte…) de 200 mm d’épaisseur placé entre les fermettes puis j’ai acheté un rouleau de papier kraft en 1 m de largeur et 300 m de longueur et je l’ai déroulé en passe croisées ( et en chevauchant chaque passe de 10 cm environ, chaque chevauchement étant relié par de la colle) sur la laine de verre…puis agrafage sur les fermettes

      Attention bien penser à la ventilation du toit…. mes fermettes faisant 260 mm de largeur. Une fois la laine de verre mise en place, ca me laisse 60 mm entre les tuiles et la laine de verre. et de l’autre coté de l’isolant grâce au papier kraft agrafé bien tendu, ca me laisse un espace d’air entre le placo et l’isolant. Du coup même en ce moment il ne fait pas trop chaud dans les combles

      Répondre
  • 16 juillet 2010 à 20 h 35 min
    Permalien

    Je cherche à savoir la distance de sécurité entre le conduit et la cloison, pourrais tu ma la donner ?
    Merci d’avance.

    Répondre
    • 16 juillet 2010 à 21 h 24 min
      Permalien

      Bonsoir, la distance de sécurité est en fonction du diamètre des tuyaux poujoulat, il faut regarder l’étiquette. Afin de ne pas dire de bêtises, il vaut mieux aller sur le site de poujoulat et regarder leur catalogue interactif (en page 6, il est expliqué ce qu’il y a marqué sur l’étiquette du conduit), voici le lien http://www.poujoulat.fr/guide_dtu_2009/index.html

      Cordialement.

      Répondre
  • 16 novembre 2010 à 23 h 10 min
    Permalien

    La façon dont vous avez scellé le bas du Poujoulat. M’interesse. Pourriez vous me la detailler? Est ce du mortier. Quel distance entre le mortier et le poujoulat. Quel est la matiere qui bouche l’espace. Est ce flexible pour la dilatation?…;

    Répondre
    • 17 novembre 2010 à 20 h 30 min
      Permalien

      Bonjour,Merci pour votre commentaire

      Pour information, le bas du poujoulat a été coffré (un peu comme un chevêtre de fenêtre de toit) et bardé de clous (assez long) intérieurement tout autour du conduit ces clous étant reliés entre par du fil de fer (afin de créer un ferraillage béton.
      Le dessous de l’ouverture a été bouchée par une planche (afin que le béton ne coule pas), cette planche étant soutenu par des étais, le conduit poujoulat a été entouré par de la laine anti-propagation de chaleur a l’endroit où le béton risquait de toucher le conduit (type laine céramique) et le béton (béton déjà mélangé en sac) a été coulé. Je ne tiens pas à mettre des photos car seul un professionnel ou une personne très avertie doit réaliser cette opération afin de respecter scrupuleusement le DTU 24-1 (ainsi que les autres normes décrets et lois de fumisterie en vigueur à ce jour) et ainsi ne pas risquer de mettre le feu à sa maison. vous ne devez entreprendre ces travaux que si vous êtes absolument sur de ce que vous faites. La façon de faire que je viens de détailler ne peut en en aucun cas engager ma responsabilité sous aucune forme que ce soit. ESpérant avoir répondu à votrte demande, cordialement

      Répondre
  • 2 février 2011 à 11 h 43 min
    Permalien

    Bonjour, tu parles d’un rouleau kraft d’1m de large que tu déroules pour croiser chevrons et LV, mais je ne comprends pas comment le mettre en place sachant que tu dois mettre des rails pour soutenir la LV, donc il y a aussi les suspentes (+les rails) qui posent probleme non ?
    (cf. ta photo N°100_8523 dans le dossier « combles interieurs » dans ta galerie photo) <— moi, j'en suis là, mais je vois pas comment mettre ce papier kraft ?
    Merci pr ton aide.

    Répondre
    • 5 février 2011 à 21 h 59 min
      Permalien

      Bonjour , j’ai acheté un rouleau de papier kraft de 300 mètre de long et 1 mètre de large, je l’ai déroulé en plusieurs passes perpendiculaires (dans le même sens que les rails…) et à l’aide d’une agrafeuse électrique, je les ai fixé sur les arbalétriers et pieds droits (pièces de charpente en bois) tout en superposant les bords de chaque passe sur 2 cm . bien sur les suspentes étant pointues et déjà en place , elles ont traversées les bandes de kraft (voir Galerie de mille et une recettes | isolation | 101_1159) puis après quand toutes les bandes de kraft ont été posées j’ai fixé les rails (fourrures) sur mes suspentes.Attention, sur certaines photos, j’avais mis des fourrures en place temporairement afin de tenir la laine de verre en place mais je les ai enlevés au fur et à mesure que je fixais mes bandes de kraft puis je les ai remis en place quand tout était agrafé . Espérant avoir été clair dans mon explication…Et merci pour le commentaire.

      Répondre
  • 9 août 2011 à 14 h 57 min
    Permalien

    Bonjour, notre installation est ssiblement la même sauf que notre isolant de comble est de la laine projetée!
    Je ne comprends pas bien a quoi sert le papier craft? les combles ne sont pas aménageables chez nous.
    Sinon l’isolant blanc a la base de votre conduit est il obligatoire ou peut il se remplacer par de la laine de roche?

    Sinon lorsque la partie Alu de la laine de roche est percée, peut on quand s’en servir ou faut il la jeter?
    Merci de votre réponse.

    Répondre
    • 22 août 2011 à 19 h 37 min
      Permalien

      Bonjour, l’isolant à la base du conduit est obligatoire, c’est une sorte de laine céramique. Le papier kraft sur l’isolant est un pare-vapeur (une recherche sur google vous en apprendra plus). Pour votre conduit , je vous conseille de lire le dtu de fumisterie en vigueur à ce jour ( le dtu 24.1 si je ne me trompe pas). Vous pouvez vous resservir de la laine de roche mais plus comme isolant avec une sécurité incendie.

      Répondre
  • 26 novembre 2011 à 15 h 43 min
    Permalien

    Bonjour.
    Je souhaite poser un conduit poujoulat chz moi pour mon poele à bois (type bullerjan). par contre, je souhaitais savoir si en mettant un inox galva (dc double parois) cela serait possible si je ne coffre par autour du conduit (passage dans les escaliers dc cela ne gène pas)?
    Par sécurité, je ne sais pas si je vais pas le faire directement installer par un pro…
    Merci d’avance.

    Répondre
    • 26 novembre 2011 à 16 h 58 min
      Permalien

      Bonjour, le pose de tuyau de poêle à bois est assez simple du fait que ce sont des tuyaux d’un mètre environ avec d’un coté un emmanchement mâle et de l’autre coté un emmanchement femelle que l’on emboite les uns dans les autres (attention à respecter le sens des fumées!!) Il faut respecter la parfaite verticalité sur toute la hauteur des tuyaux emmanchés. Ces tuyaux peuvent être laissées sans coffrage jusqu’à leur raccordement au conduit poujoulat. IL servent aussi à chauffer la maison. Attention à respecter la distance entre le mur et/ ou parties proches des tuyaux.

      Si vous le placez dans un angle, il faudra rendre ce mur ininflammable de part et d’autre du conduit.pour ma part, j’ai retiré le placo de chaque coté de l’angle sur 90 cm et l’ai remplacé par du siporex (sur toute la hauteur du mur)

      Sur mon installation. Je ne sais pas si vous voulez les faire partir du dessus du poêle ou de l’arrière mais il existe des parties coudées pour partir de l’arrière du poêle.

      A l’endroit du raccordement entre le tuyau à poêle et le conduit poujoulat, il faudra coffrer et ce coffrage devra avoir deux aérations de décompression

      Je ne peux vous répondre sans avoir vu votre installation, mais le conduit poujoulat doit être placé dans la continuité du tuyau de poêle via un raccord spécifique et donc dans les parties non visibles de la maison.

      S’il passe dans un chambre ou une partie visible, il vous faudra le coffrer. déjà car un conduit poujoulat, c’est moche et par raison de sécurité.

      Il faudra penser au sens des fumées, à la distance entre tuyau et murs, à la future décompression si vous coffrez, à l’accès au tuyau poujoulat si problème dans le futur et dans le cas ou vous traverseriez un plancher bois, il faudra obligatoirement réaliser un chevêtre en béton avec ajout d’un isolant spécial entre poujoulat et béton.

      Dans tous les cas, avant tous travaux, pensez à lire les normes concernant la fumisterie et notamment le NF DTU EN 24.1: travaux de fumisterie ET LE NF DTU 24.2 : Travaux d’âtrerie (liste non exhaustive).

      Si vous avez un doute ou si vos compétences sont limitées, faites réaliser vos travaux par un professionnel. Les travaux de fumisterie mal exécutés peuvent conduire à un incendie…. ATTENTION, mes conseils sur la pose ne peuvent remplacer la rigueur et la compétence d’un professionnel ( de plus, je préfère préciser que je ne serais pas responsable en cas de problème ou d’accident, cela va de soi) .

      Le professionnel vous apportera une garantie de résultat et il est couvert par une assurance spécifique. Ne vous lancez pas seul dans ce genre de travaux

      Vous pouvez aller voir sur mon autre site toutes les photos concernant les travaux de fumisterie que j’ai entrepris. Les photos c’est SUR CE LIEN

      Et un peu de lecture sur le site de POUJOULAT (rubrique PRO), je vous laisse chercher sur google.
      merci pour votre commentaire, si vous désirez poser d’autres questions je vous invite à les poser sur mon nouveau site http://sc2a.eu/amenagement-comble/

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *